Présentation du CASAM

OBJET

Le CASAM est une association de droit local créée en mai 1989 sur le modèle du CASAS de Strasbourg. Ses statuts ont été enregistrés le 10 novembre 1989 au Tribunal d'Instance de Metz.

Le CASAM est fort : • de l'action de ses bénévoles ; • des cotisations de ses 250 adhérents ; • des dons de ses adhérents, sympathisants et de plusieurs associations humanitaires ; • de la solidarité d'autres associations et mouvements regroupés au sein de la CORDA (Coordination Régionale pour le Droit d'Asile) Il reçoit une subvention annuelle de l'Etat (DDASS et DPM) et une aide à l'équipement de la part du CCAS de Metz, qui sont loin de couvrir la totalité de ses besoins. [b]Ses Objectifs :[/b] • accueillir les demandeurs d'asile qui arrivent en Moselle, les écouter, les informer, les orienter ; • les aider dans leurs démarches pour l'obtention de l'asile : premières démarches en préfecture, constitution du dossier pour l'OPFRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) ou la CRR (commission des recours des réfugiés) et, le cas échéant, recours juridictionnels (tribunal admninistratif ou Conseil d'Etat) ; • veiller au respect des droits des demandeurs d'asile : procédure, droit à l'hébergement, accès aux soins, scolarité des enfants ; • accompagner les demandeurs d'asile dans une démarche fraternelle tout au long de leur parcours, y compris s'ils sont déboutés de leur demande. [b]Ses alliés :[/b] Le CASAM coopère étroitement avec des mouvements de soutien des droits de l'Homme : la Cimade et le MRAP qui assurent des permanences en Moselle-Est, la LDH pour la région de Sarrebourg et, d'une façon plus générale, les associations gestionnaires de centre d'accueil d'urgence et d'hébergement et de structures spécifiques aux demandeurs d'asile : AUDA (Accueil d'urgence des demandeurs d'asile) et CADA (Centre d'accueil des demandeurs d'asile). Le CASAM co-anime un réseau d'informations par internet, le RADAR (Réseau d'aide aux demandeurs d'asile et aux autres... à la rue).

ACTIONS

Les permanences d'accueil sont ouvertes tous les lundis et vendredis matin • Accueil • Orientation • Interprétariat (un réseau de traducteurs bénévoles) ou traductions payantes si nécessaires • Rédaction et envoi postal des dossiers OFPRA et CRR. Le CASAM est agréé pour la domiciliation administrative du courrier des nouveaux arrivants (arrêté préfectoral du 8 novembre 2004). [b]Les ateliers d'initiation au français [/b] sont ouverts librement à tout demandeur d'asile qui le demande : • groupe de débutants tous les mardis matin • personnes maîtrisant mieux le français les mercredis matins de 9h à 12h [b]Les consultations médico-psychologiques[/b] ont lieu le lundi après-midi sur rendez-vous. Le CASAM fonctionne uniquement grâce à du temps donné par des bénévoles ; il ne dispose pas d'un secrétariat permanent. [b]Les heures de permanence sont les suivantes :[/b] • le lundi matin de 9h à 12h • le vendredi matin de 9h à 12h Les membres de l'équipe d'accueil se concertent en réunion de coordination une fois par mois. En 1993, le CASAM avait reçu 248 visites à ses permanences et pris en charge 46 situations nouvelles. En 2003, il a reçu 2092 visites et pris en charge 401 situations nouvelles. En 2004, il a reçu 3065 visites et pris en charge 548 situations nouvelles.